Des photographies en noir et blanc semblables à des tableaux de maître, des stars et des inconnus du monde entier, des agrandissements de fleurs, d’objets mais aussi ce défilé de cigarettes à moitié consumées, immortalisées par Penn un photographe comme on n’en verra plus jamais ! GRAND PALAIS, GALERIES NATIONALES 3, avenue du Général Eisenhower 75008 Paris http://www.grandpalais.fr   21 Septembre 2017 – 29 Janvier 2018  

Une œuvre de Sacha GUITRY Mise en scène de Nicolas BRIANÇON Théâtre de la Madeleine 19 rue de Suresne 75008 PARIS     Il  est avocat et il n’a qu’une passion dans la vie : faire l’amour ! Elle est sublime et elle l’aime mais, il faut qu’elle trouve la clef qui va lui permettre de se débarrasser de son mari pour enfin vivre l’instant présent dans toute sa plénitude….  Une œuvre de Sacha Guitry peu connue, à mon avis très autobiographique, qu’il faut aller voir cette saison d’automne ! https://www.theatre-madeleine.com

Eugène, une gueule cassée de la première guerre mondiale est totalement aboulique. Aidé par Sylvie son infirmière et la comédienne Sarah Bernhart, qui rend visite aux victimes du Val de Grâce, il va se sauver lui-même, devenant un acteur de théâtre incarnant à merveille Cyrano de Bergerac. Se masquer pour mieux se démasquer ensuite reste la plus belle méthode pour se redécouvrir ! Une belle leçon de vie….. Comédie et Studio des Champs-Elysées 15 avenue Montaigne  75008 PARIS http://www.comediedeschampselysees.com

Une des plus célèbres comédies de Goldoni jouée actuellement à Paris !  Avec l’histoire de deux jumeaux, séparés à leur naissance, dont le hasard les fait arriver, en même temps, vingt ans plus tard à Vérone. L’auteur profite de cette situation pour nous montrer, une fois de plus, toutes les facettes de la nature humaine avec ses mesquineries de tout ordre qui vont défiler devant nos yeux amusés durant deux heures d’un complet bonheur ! Théâtre Hébertot 78 bis rue des Batignolles 75017 PARIS http://theatrehebertot.com/les-jumeaux-venitiens/

Monet avait son jardin secret. Il collectionnait en égoïste les chefs d’oeuvres de ses amis mais aussi d’autres artistes ainsi que des estampes japonaises qui l’ont également inspiré dans sa peinture. Le Musée Marmottant Monet nous dévoile ces toiles inédites le temps d’une exposition. A voir absolument ! www.marmottan.fr Musée Marmottan Monet 2 rue Louis Boilly 75016 Paris.

La villa Kérylos est simplement posée sur une pointe au bord de mer à Beaulieu, près de Monaco et, comme le nom de ce village l’indique, c’est peut-être le plus beau coin de la « Riviéra française » ! Théodore Reinach a construit sa demeure à la mode de la Grèce antique pour s’y installer, y vivre, afin de comprendre au mieux la pensée profonde de ce peuple de la méditerranée, largement à l’origine de notre civilisation moderne. C’est le luxe sans ostentation contrairement aux proches maisons élevées à la même époque en ce bel endroit. Il n’y a pas grand monde qui connait aujourd’hui le grand savant et son palais ancien. Que reste-t-il de tout cela ? Achille, le fils de la cuisinière du voisin, Gustave Eiffel, nous raconte cette épopée au travers de son histoire, vécue au sein de cette magnifique propriété. http://www.grasset.fr/villa-kerylos Villa Kérylos d’Adrien Goetz – Editions Grasset  

Au moment où vous lisez ces quelques lignes, des internautes du monde entier ont déjà parcouru cette newsletter ! Tout va trop vite…. Certes, notre époque nous permet bien des prouesses mais quel est maintenant notre rapport avec le temps ? On regrette le passé, on se projette dans l’avenir, on oublie l’instant présent dans sa plénitude… Apprécier chaque moment de la journée nous autoriserait à gagner un temps précieux mais on va très vite se convaincre que notre destinée trépidante ne peut pas nous offrir cette chance ! Une autre solution s’est finalement imposée à moi : j’ai décidé de voler le temps afin d’en gagner un peu plus chaque jour. J’ai enfin compris que le trésor que je m’empressais de chercher autour de moi se cache au plus profond de ma personne. Apprendre à lâcher-prise par rapport au tourbillon de ma vie me rend plus riche à l’intérieur de moi-même ! Il faut […]

« Oui, on a le sentiment que la mort est une fin, mais non c’est le début d’autre chose ! » Cette phrase, relevée dans le récit de Valérie Seguin, résume le contenu de cet ouvrage. L’auteur qui a travaillé dans de grands groupes anglo-saxons puis dirigé une PME, est actuellement consultante en management. Après le décès de son père, elle, qui est plutôt athée, vit une expérience troublante racontée dans ce petit livre. Cette enquête spirituelle m’a conforté, ayant vécu un événement semblable après le départ de mon papa il y a tout juste deux mois ! Tous ceux qui se posent des questions dans une telle situation devraient parcourir avec attention « Les trois jours et demi près la mort de mon père ». Valérie SEGUIN – Editions les Arènes http://www.arenes.fr/livre/les-trois-jours-et-demi-apres-la-mort-de-mon-pere/

Matisse disait : «  Un Cézanne est un moment de l’artiste tandis que Sisley est un moment de la nature » On s’y croirait quand la neige enveloppe la campagne et étouffe tous les bruits engendrant calme et paix ; au printemps lorsque les fleurs des arbres montrent leur beauté délicate et parfumée, dans la fraicheur de la forêt en bordure de Seine en été… Avec Sisley, la nature respire sur les toiles accrochées dans le somptueux hôtel de Caumont pendant la période estivale. Il faut s’y rendre juste après la sieste, profiter des salles climatisées où se trouve l’exposition avant de s’installer dans le magnifique jardin de ce bel endroit en plein cœur d’Aix-en-Provence pour siroter une boisson fraiche. http://www.caumont-centredart.com/fr

Papa, tu es parti le 19 mai. J’étais au festival du film à Cannes. Robert, le héros de mon dernier livre, C’EST TOI. Je voulais montrer la France rurale des années 40 et la formidable et trop rapide transformation de notre monde après la dernière guerre avec les conséquences certaines que nous payons aujourd’hui. Tu avais vécu cette période, ton enfance. Tu nous l’avais raconté…. Grâce à toi, nous avons eu une jeunesse insouciante. Tu faisais tout pour que le malheur ne tombe pas sur nous tout en sachant que le destin ne se maitrise pas mais que l’on peut essayer de le rendre le plus heureux possible. Le jour de tes obsèques, à la même heure, mon film était projeté à Cannes pour la première fois, dans une jolie petite salle de la rue d’Antibes éloignée du brouhaha et des paillettes de la croisette. Dans ce documentaire, je veux […]