Newsletters

EQUILIBRE

Une pathologie courante me fait méditer à propos de notre nature humaine et de notre état de santé. L’ostéoporose résulte d’une perte de la masse osseuse provoquée par un déséquilibre entre les ostéoblastes, les cellules qui construisent l’os et les ostéoclastes, celles qui le détruisent.

Nous pouvons tenir le même raisonnement pour l’apparition d’un cancer, de la maladie d’Alzheimer ou d’une simple diarrhée…
Des facteurs de toutes origines cassent l’équilibre de nos métabolismes et un grand nombre de nos problèmes éclosent ainsi, doucement, jusqu’à engendrer un mal parfois irréversible.
Notre santé découle d’un juste milieu dans toutes nos fonctions organiques mais nous sommes aussi dépendants de notre environnement que nous méprisons si souvent !

Il nous faudra toujours, par exemple, l’alternance du jour et de la nuit, de l’activité et du repos pour rester en bonne forme au sein de notre monde où la dualité est partout comme le salé et le sucré, le vrai et le faux, le haut et le bas , la joie et la mélancolie, le beau et le laid, la vie et la mort, l’ombre et la lumière, la force et la faiblesse, si bien résumés sous les termes de Yin et de Yang par nos amis chinois.

On retrouve aussi ces notions en politique comme la droite et la gauche, en géopolitique comme le bloc Est et le bloc Ouest, ou simplement l’Orient et l’Occident !

A nous de mieux comprendre ces évidences pour marcher sur le fil de notre destin en tenant notre balancier, maître incontesté de notre stabilité dans tous les domaines de notre existence.