L’ART de VIVRE à la Française


Retrouvez toute l'actualité et ses coups de cœur... restaurants, films, expositions, livres, théâtres...
Épicurien, il cultive l’art de vivre, le moment présent.  

Serge est un passeur de messages : il nous invite à une réflexion  profonde concernant notre société.


 

Restaurant Kizin

Dans le carré d’or de la mode, des médias, des galeries d’arts, tout proche du Palais de l’Elysée, se trouve un petit restaurant dont la sobriété contraste avec ce quartier où la vie est trépidante jour et nuit…

Dès que je passe la porte d’entrée, je me sens apaisé par la sérénité de l’endroit. L’accueil est chaleureux et la décoration simple avec des tables en bois et des calligraphies accrochées au mur, favorable au lâcher-prise de mon mental !!

Ici, je me retrouve au Japon et la cuisine est excellente !

Dernièrement, j’ai dégusté le tempura de grosses crevettes et de légumes de saison, accompagné de ces nouilles typiques, cuites dans un bouillon légèrement fumé…

Un grand moment pour mon palais et une évasion au pays du soleil levant avant de pénétrer à nouveau dans la fournaise de mon existence fabuleuse aux milles activités différentes !

 

http://udon-kisin.fr/

7-9 rue de Ponthieu
75008 PARIS


 

Théâtre : Trahisons

Comme souvent en Angleterre, les choses se font à l’envers : la conduite à gauche par exemple…

Harold Pinter ne déroge pas à la règle. A partir d’une histoire classique sur le thème du mari, de la femme et de l’amant, il choisit de nous raconter  cette pièce en commençant par la fin pour nous conduire vers le début de  l’intrigue en nous proposant une suite de clichés savoureux jusqu’à imiter le phlegme britannique en particulier Michel Fau qui est remarquable en tant qu’acteur et metteur en scène ! C’est magnifique….

https://www.theatre-madeleine.com/

Au Théâtre de la Madeleine


 

Théâtre : Maria Callas

Lettres et mémoires avec Monica Bellucci aux Bouffes Parisiens

La Callas racontée par la Callas, si bien incarnée par Monica Bellucci, parfaite pour ce rôle avec sa remarquable prestance et son mélodieux accent italien…
C’est une mise au point sur la vie de cette femme d’exception, déboussolée entre son destin d’artiste portée au zénith et ses amours tourmentés mais qui a conservé la foi qu’elle avait en elle tout au long de sa divine carrière !

Merci au metteur en scène, Tom Wolf, qui a déjà réalisé un film documentaire à propos de celle qui a eu la plus belle voix de tous les temps, que j’ai pu apprécier également à deux reprises à Cannes (en français) et à Venise (en italien).

Un moment inoubliable !

https://www.bouffesparisiens.com

Théâtre : Monsieur X

Des souvenirs mélangés de Charlot, du mime Marcel Marceau et des films de Jacques Tati pour nous conter la journée d’un vieil homme, seul, dans sa petite habitation, au dernier étage d’un vieil immeuble.

C’est magnifique ! Merci à Pierre Richard, fidèle à lui-même, avec ses parodies intemporelles, ainsi qu’à Mathilda May qui a écrit et mis en scène cette pièce inédite !

 

Au Théâtre de l’Atelier

http://www.theatre-atelier.com


 

Théâtre : Vous n’aurez pas le dernier mot

Stéphane Bern, seul en scène est l’homme qu’il fallait pour nous offrir les ultimes paroles prononcées par de nombreux illustres personnages tout au long de l’histoire.

Cela renvoie le public à lui-même à propos du grand thème de la mort…

Au théâtre du Palais Royal, durant une heure et trente minutes, notre insouciance et nos peurs s’envolent, lorsque nous prenons enfin conscience que nous sommes tous mortels !

 

Théâtre du Palais Royal

https://theatrepalaisroyal.com/


 

Théâtre : Lorànt Deutsch dans Romanesque

Ce fut un extraordinaire exposé, adaptation de l’ouvrage de Lorant au Théâtre…

L’histoire de notre langue depuis nos ancêtres les gaulois (ou plutôt les romains) aux « textos » de la jeunesse d’aujourd’hui. Une conférence inédite à propos de l’évolution de nos mots à travers le grand parcours de la France, au cours des siècles et des siècles ..

Surprenant, magique  et instructif !

Au théâtre de Paris :  https://www.theatredeparis.com


 

Théâtre : Le chant du périnée André Manoukian

Il est charmant ce compositeur qui dit faire l’amour avec son piano, nous explique les gammes, le formatage de la musique avec ce solfège absurde qui étouffe l’art de l’improvisation pourtant si fréquente dans les temps anciens…

Avec André, on comprend mieux la mélodie, joyeuse, stimulante, mais aussi celle qui nous donne la chair de poule, triste, fabuleuse, impressionnante, érotique, ésothérique, occidentale, orientale…..

Monsieur Manoukian nous a offert à la fin de l’année dernière une irrésistible envie de nous émerveiller devant toutes ces tonalités qu’il nous a proposées, au fil de son spectacle, pour nous accompagner vers une jouissance accomplie !

Au théâtre de l'Oeuvre jusqu'au 6 avril 2020

https://www.theatredeloeuvre.com


 

Exposition : Cézanne et les maîtres, rêve d’Italie

Cézanne n’est jamais allé en Italie mais il a certainement rêvé de ce beau pays où la lumière est une exception à l’image de sa Provence natale !
Le musée Marmottan Monet nous présente des toiles inédites de ce peintre comparées à celles des artistes italiens les plus célèbres comme le Tintoret, Pirandello ou Morandi

Vous avez jusqu’au 5 juillet pour voyager parmi des œuvres inédites !

 

Le musée Marmottan Monet organise, du 27 février au 5 juillet 2020
https://www.marmottan.fr/expositions/cezanne-et-les-maitres-reve-ditalie/


 

 

Livre : « Enfin le royaume » -  François Chang

Les quatrains proposés dans cet ouvrage sont parfaits à l’infini dans leurs compositions et le message qu’ils annoncent pour accéder au sublime de l’existence humaine, la connaissance de l’essentiel par la grâce de nos sens aiguisés, au fil de notre chemin terrestre, une approche du sacré, un prélude au Royaume des cieux …
Magnifique !!!

http://www.gallimard.fr

Livre : « Louange de l'ombre »

Le livre peut nous paraître loufoque mais c'est une bible pour apporter au monde occidental la sensibilité qui lui manque !

C’est dans l'ombre que se dévoile la lumière. On finit par se lasser lorsque tout brille en permanence à l'image de notre folle vie moderne. Le crépuscule apporte la sérénité, la paix intérieure même, par exemple, en cuisine : « C’est dans un pot à riz « meshibitsu » en bois laqué noir et lustré, placé dans un endroit sombre, qu'il apparaîtra plus beau, qu’il titillera le plus l'appétit.

Du riz bien blanc,  cuit de frais, s’élevant au centre de la boîte noire, la chaude vapeur qui monte quand vous ouvrez prestement le couvercle, chaque grain luisant comme une perle…

Un ouvrage indispensable à ceux qui veulent comprendre tout ce qui est essentiel  :  Livre de tamizaki Jun’ Ichirô -  Edition Philippe Picquier

 

« Il faut cultiver l'art de développer nos organes des sens pour aller à l'essence des choses, à l'essentiel… »  Serge Léautier 

http://www.editions-picquier.com

 


 

Beau Livre : Dictionnaire amoureux de Venise

 

Voici la période du Carnaval qui va battre son plein et cela m’invite à me replonger dans les pages de ce magnifique dictionnaire !

Je l’ai déjà lu plusieurs fois mais, chaque année, je recommence…

Cette nourriture m’est nécessaire avant de retourner dans cette cité où le temps, pour moi, s’arrête un tant soit peu..

L’écrivain aime dire qu’ « Au fond, c’est la ville du Saint Esprit » et qu’ « Elle n’est que lagunes, lacunes, pleins absolument pleins, vides aussi pleins que ces pleins. Elle respire, elle bat, elle s’annule, elle est modelée sur un souffle ».

Je voudrai partager avec vous ce bonheur d’aimer Venise, cette Vénus hors du commun !

Alors, il faut ouvrir cet ouvrage un jour où vous aurez un moment…

 

Dictionnaire amoureux de Venise (version illustrée) de Philippe Sollers  - Editions Plon Flammarion

http://www.philippesollers.net/dictionnaire-amoureux-de-venise.html


 

Livre :  Bilan de faillite

Dans cet humble ouvrage, Régis Debray, reste fidèle à lui-même. Ici, le Père donne des conseils au Fils pour l’aider à s’orienter dans sa vie future. Il lui dresse un constat peu réjouissant de la société d’aujourd’hui.

Tout en gardant son humour, il le prévient : « transmettre aux suivants pour qu’ils fassent mieux que nous et ne recommencent surtout pas ».
Il y a eu des idéaux qui ne se réaliseront jamais « Que le siège des Nations Unis quitte New York pour Jérusalem. »
Il l’éclaire : « il y a d’abord le fric qui est immortel », « On ne nous avait pas prévenus que les footballeurs deviendraient des demi-dieux ».
Un regret ? : « … les rêves les plus longs à mourir sont ceux qui nous ont le plus longtemps fait vivre ».
Et surtout il cite cette phrase de Paul Morand : « Les écrivains ne réussissent leurs livres que dans la mesure où ils ont raté leur vie ».
Un constat de lui-même, pour lui-même, pour nous-mêmes. Un livre à lire vite pour tout comprendre avant qu’il ne soit trop tard….

http://www.gallimard.fr


 

Makoto Aoki ... mon Ami… 

Makoto Aoki retourne au Japon après avoir passé une vingtaine d’années en France.
Avec sa femme et sa sœur, ils avaient ouvert un restaurant dans la rue Jean Mermoz, juste à côté de l'avenue Matignon et du Palais de l'Élysée. Une clientèle fidèle se pressait en ce lieu sympathique où la chaleur des murs en bois et la sérénité qui s'en dégageait contrastait avec la vie bruyante et trépidante de ce beau quartier ! Le chef excellait dans l'art de sublimer toutes les saveurs de la cuisine française ! Merci à lui pour tous les repas qu'il a proposé avec son extrême sensibilité engendrant une plénitude joyeuse aux gastronomes débutants ou confirmés !

Nous le regrettons déjà et nous lui disons : "A très bientôt, à Tokyo au sein d'un nouvel endroit où vous saurez encore et toujours régaler vos clients !"

Retrouvez Makoto AOKI dans le film "Kaléidoscope d'une vie"

 


 

Restaurant : Le Céladon de l’hôtel Westminster

Une halte gourmande au Céladon m’était indispensable pour me régaler, une fois de plus, avant mon départ estival pour le sud de la France !

La nouvelle carte est appétissante mais j’ai « craqué » pour deux plats printaniers que le chef Ludovic Bonneville m’a si bien cuisinés !

En entrée, le pâté croûte revisité est un délice ! Des morceaux entiers de foie gras, d’abats et de viande parfaitement assaisonnés et entourés d’une pâte bien cuite, le tout tempéré par l’acidité maîtrisée de petites carottes nouvelles préparées comme des cornichons. Une géniale trouvaille gustative récompensée en 2015 : le chef est arrivé finaliste au championnat du monde !

Le ris de veau fait suite avec pommes de terre, fèves et girolles : ce met sublime est fumé par Ludovic avec de la paille ! Un moment de dégustation rare et inoubliable…

Un clafoutis aux cerises bien croquantes, sorbet au même fruit m’attendaient pour finir ce repas en beauté.

Alain, le sommelier et directeur du restaurant m’avait gardé une bonne bouteille de Côte du Rhône 2009 aux parfums de fruits rouges réglissés et épicés..

Le cadre de ce lieu magnifique et reposant, idéal pour mieux faire face au stress de la vie parisienne si trépidante !

Il faut vous rendre au Céladon !

https://www.leceladon.com

Hôtel Westminster 13 rue de la paix – Paris 2ème


 

Restaurant : UVA

Christian s’active en cuisine. Il garde en secret ses partitions dans sa tête et, avec quelques ingrédients, il est capable d’orchestrer à la minute un plat inédit ! Les saveurs et les odeurs de sa cuisine à tendance largement méditerranéenne sont parfaites à l’infini ! La création est son truc et il s’empresse d’aller servir à ses clients ce qu’il vient tout juste de préparer…
Les produits sont d’une qualité irréprochable et il nous fait des merveilles gastronomiques avec son grand cœur et son génial savoir-faire !

Son compère François, le pâtissier, fait de même et ce tandem bat son plein dans ce nouveau restaurant de Cannes qui fait salle comble midi et soir depuis son ouverture il y a seulement six mois

Noël Mantel, le célèbre chef de la Table 22 au Suquet veille sur une carte de vins d’exception, à petits prix, qui racontent de belles histoires de cépages et de terroirs aux disciples modérés de Bacchus !

Uva qui désigne en Ligurie  « celui qui foule le raisin », une adresse incontournable  située dans le carré d’or à Cannes pour tous les amateurs de très bonnes tables !

13 rue de la république
06400 Cannes -  04 93 68 57 01

https://www.facebook.com

http://www.restaurantmantel.com