Comment faire face au coronavirus

L’intoxication médiatique concernant le coronavirus devenant, dans le monde entier, plus nocive que le virus lui-même, il m’est nécessaire de sortir du silence pour faire une mise au point supplémentaire.

L’impact nocif de l’influence des médias devient trop massive sur la population de notre pays bientôt victime d’un marasme économique totalement injustifié !

Sachez que la peur engendre la peur mais sachez aussi que la peur n’a qu’une peur, c’est qu’on l’oublie ! ….

En effet, la grippe normale a tué environ 8000 personnes en France en 2019 et les médias n'en ont pas parlé...

Outre les mesures élémentaires conseillées par les instances publiques que, toute la population sans exception devrait appliquer en permanence dans toutes les situations : se laver les mains, utiliser des solutions hydro-alcooliques, éternuer dans le pli du coude …. Il serait nécessaire de comprendre une bonne fois pour toutes les charges virales opèrent bénéfiquement, dans la majorité des cas, sur des individus déjà malades, ayant une immunité délabrée et, très souvent une mauvaise hygiène de vie !

Quelques conseils simples nous permettraient de mieux lutter contre ce microbe envahissant.

  • La respiration

Nous respirons très souvent par la bouche, solution idéale pour faire rentrer plus facilement le virus dans nos poumons ! La respiration doit se faire par le nez, organe indispensable pour réchauffer et humidifier l’air que nous inhalons, également pourvu de cils pour limiter efficacement l’intrusion des poussières, pollens et micro-organismes indésirables.

Il faut également développer l’habitude de respecter une hygiène nasale quotidienne : se nettoyer l’intérieur du nez une fois par jour avec du sérum physiologique ou de l’eau de mer (en vente en pharmacie)


 

la respiration - p.109

L’alimentation

Il  est indispensable d’avoir une nourriture équilibrée afin que notre organisme puisse trouver tous les nutriments nécessaires à une bonne résistance microbienne.

Attention aux différents régimes qui sont à considérer comme un attentat à la santé ..... "Le véganisme un attentat à la santé "


 

Invitation au bien-être "Mon programme "bien manger" p.42-43

Au lever.... Pour réveiller en douceur la machine digestive : un grand verre d'eau peu minéralisée.

Petit-déjeuner... Un vrai repas riche en sucres lents pour bien commencer la journée

  • Pain complet ou semi complet, de seigle, blanc, au choix
  • Un peu de beurre (cru de préférence) et quelques fruits oléagineux (amandes, noisettes, noix...) avec éventuellement (selon vos goûts et votre appétit) une tranche de fromage de terroir au lait cru.
  • Une boisson  : malt, chicorée, thé, café, cacao...

Mon conseil :  Les sucres rapides (sucres, miel, confitures...) sont à proscrire à ce repas pour éviter la fréquente hypoglycémie de 11 heures et son cortège de symptômes.

Pause boisson de 10h30-11h... Un grand verre d'eau peu minéralisée.

Le plein de carburant de demi la demie-journée...

  • Crudités ou salades et/ou légumes cuits.
  • Viande ou poisson ou oeufs ou légumes secs (lentilles surtout) ou fromages variés du terroir.
  • Céréales ou pommes de terre ou pain
  • Un petit dessert (facultatif)

Pour bien terminer l'après-midi, le coup de pouce de 17 h...  Un grand verre d'eau peu minéralisée et un fruit frais

Pour la détente puis le sommeil : un repas allégé en matières grasses

  • Potage épais ou légumes cuits
  • Poisson ou légumineuses ou fromage frais (faisselle ou yoghourt)
  • Céréales ou pommes de terre ou pain
  • Un petit dessert

Mon conseil : Nos secrétions biliaires sont ralenties le soir et les graisses sont moins bien digérées qu'aux repas précédents. C'est logique, nous nous préparons au sommeil, nos besoins énergétiques sont diminués. L'application de ce principe vous permettra de mieux dormir, de garder un sang fluide (avec un taux de cholestérol normal) et éventuellement, de perdre du poids !


 

La sieste : dormez, et si vous n'en avez pas le temps faites la sieste

Il faudrait normalement dormir sept à neuf heures par nuit. Cependant les nombreux soucis et le stress de la plupart d'entre nous font de nous des insomniaques en puissance. De plus si vous sortez tard du travail vous n'avez pas envie de vous coucher tout de suite et c'est logique. Sortez au théâtre, au cinéma et rattrapez le sommeil perdu par cinq ou dix minutes de sieste après le repas de midi comme savent si bien le faire nos amis méridionaux qui se couchent souvent très tard. Sachez qu'un grand nombre d'hommes célèbres procèdent ainsi pour palier à leur insomnies.


Apprendre à mieux dormir permet de reposer l’organisme et d’augmenter son immunité. Les virus nous contaminent beaucoup plus quand nous sommes épuisés. (voir le texte sur le stress ci-après)

Extrait sur le stress : p. 13 à 15 

le lâcher-prise  : indispensable afin de ne pas stresser pour conserver de bonnes défenses


 

Pour contrebalancer l’impact négatif quotidien des médias sur notre mental

la relaxation et la visualisation positive : p. 114 à 116


 

Par ces quelques lignes que je vous offre, mon souhait le plus cher est que nous puissions mieux lutter contre ce virus et, ceux à venir, par de simples conseils d’hygiène et une éducation sanitaire appropriée pour chacun d’entre nous.
Notre humanité se doit de continuer à avancer vers un avenir meilleur  sans être paralysée par des peurs souvent inconscientes et collectives !
Nous sommes tous responsables de cette démarche et c’est dans ce sens que nous pourrons redécouvrir la grandeur de sa vocation sur notre si belle planète TERRE !

Extraits du Livre le plus complet de Serge Léautier «  La destinée de l’Homme » CLC Editions  et du film « Kaléidoscope d’une vie 


 


En aucun cas, ces conseils d’hygiène vitale et d’alimentation saine ne pourront se substituer ou supprimer le traitement médical en cours s’il y en a un. Le but de cet article est de donner un enseignement et non de soigner une maladie particulière.