L’ART de VIVRE à la Française


Retrouvez toute l'actualité et ses coups de cœur... restaurants, films, expositions, livres, théâtres...
Épicurien, il cultive l’art de vivre, le moment présent.  

Serge est un passeur de messages : il nous invite à une réflexion  profonde concernant notre société.


 

Théâtre : « Non à l’argent ! »

Un couple, la mère de Monsieur et un ami. Tous les quatre vont passer un moment ensemble autour d’un bon dîner mais Monsieur fait un aveu : il a gagné plus de 160 millions au loto il y a environ 2 mois et après maintes réflexions, il a décidé de ne pas aller chercher son pactole…

Sa compagne, son copain et sa maman, loin d’être de son avis, s’opposent à sa décision et la formidable soirée tourne alors au cauchemar !

Une comédie bien jouée qui pourrait faire réfléchir nos compatriotes sur le thème si délicat de l’argent, autant les riches que les pauvres !

Théâtre des Bouffes parisiens - Du 20 mars au 28 avril 2019

Théâtre : « La grande, petite Mireille »

Mireille reste un des parfums de mon enfance !  Je me remémore souvent cette dame d’un certain âge, à la télévision, devant son piano, accueillant de jeunes chanteurs…. Mais ce délicieux spectacle m’a beaucoup appris au sujet de cette étonnante personne qui est à l’origine de la chanson moderne française autant que de nombreuses formules musicales de publicités pour de grandes marques ou des génériques d’émissions, ayant également favorisé le succès de chanteurs devenus célèbres comme Yves Duteil, Françoise Hardy, Alain Souchon….

Que d’agréables souvenirs dans cette humble comédie musicale !

 

Petit Montparnasse -  Du 2 mars au 5 mai 2019

 

 

Exposition : ROUGE. Art et Utopie au pays des soviets..

Il est bien hasardeux que cette magnifique exposition soit présentée au moment où une partie de la population française cherche à nouveau à révolutionner !!!

Vous allez, par exemple, admirer des estampes réalisées pour la propagande, la critique des riches qui exploitent le petit peuple, œuvres seulement conçues à l’époque afin d’offrir à une population souvent illettrée, une information sur la nécessité socialiste pour tous ceux qui souffraient alors d’une injustice générale difficile à imaginer aujourd’hui !

Certains « Gilets jaunes » devraient aller faire un petit tour au Grand Palais pour comprendre enfin que dans notre pays, ils sont loin d’être aussi malheureux que ce qu’ils croient, alors qu’à l’époque la révolte était l’aboutissement d’un ras le bol pleinement justifié !

Grand Palais, Galeries nationales   -  Du 20 mars 2019 - 1er juillet 2019

Exposition :  L’Orient des peintres

..... Du rêve à la réalité

Une nouvelle exposition à ne pas manquer surtout pour apprécier la finesse des détails et les couleurs des toiles de Jean Léon Gérôme ainsi que de tous les autres peintres voyageurs de l’époque, mais aussi pour apprendre que les orientalistes n’ont jamais mis les pieds dans un harem et que leurs compositions si raffinées ne sortaient souvent que de leurs imaginations fécondes !!! En effet, ces artistes ont ramené objets divers et habits précieux pour réaliser leurs célèbres odalisques dans leurs ateliers d’occident !

Ils ont aussi fait rêver des générations entières de curieux et, aujourd’hui encore, lorsque nous pensons à l’Orient, ces œuvres anciennes ressurgissent en nos mémoires afin de nous donner cette envie pressante de partir pour aller admirer d’autres jouissances ô combien excitantes !

https://www.marmottan.fr

Musée Marmottan Monet  du  7 mars au 21 juillet 2019


 

Théâtre :  Le malade imaginaire 

On peut dire que la farce de Monsieur Molière est toujours très moderne et Daniel Auteuil en Argan est exceptionnel ainsi que la mise en scène qu’il nous propose !

Ce malade nous semble en fait bien portant mais il sait jouer la comédie afin que son entourage puisse mieux s’occuper de sa personne … lorsque son frère vient casser sa stratégie en lui démontrant qu’il est la victime des charlatans et des escrocs de la médecine, que la plupart des maladies sont dans la tête de la majorité d’entre nous !

Jeux des acteurs, décors, costumes « presque » parfaits pour passer une très belle soirée dans la grande, très belle salle du théâtre de Paris !

Au Théâtre de Paris :  http://www.theatredeparis.com


 

Théâtre : Le Crédit

Un employé de banque refuse un crédit à un nouveau client qui lui semble douteux mais, ce dernier, renchérit sa demande pressante à maintes reprises entrainant des situations et une fin d’histoire abracadabrantesques !

Souvent, les étrangers me disent que les français avares, jaloux, mesquins ont un problème avec l’argent….

Cette pièce conviendra bien à un grand nombre de nos compatriotes ! Puisse-t-elle faire tomber des travers bien ancrés en nous pour que notre pays s’améliore aussi par un changement profond de la mentalité du peuple qui l’habite !

Daniel Russo et Didier Bénureau sont deux acteurs de talent et cette pièce magnifique nous donne une grande leçon à méditer !

Au théâtre de la Gaité Montparnasse

https://www.gaite.fr


 

Théâtre : Comme en 14 !

Trois soignantes, une comtesse et son fils vont passer Noël ensemble.
Bavardages malveillants et courts moments de joies intenses vont ponctuer cette célébration de la nativité, sur un fond atroce de bombardements, de blessés et de morts qui arrive à réconcilier ce petit monde mesquin en attente d’espérer une proche fin de guerre…
Une Virginie Lemoine surprenante accompagnée de quatre bons acteurs !
Une très belle pièce en ce début d’année qui pourrait faire réfléchir tous ceux qui manifestent….

Au Théâtre La Bruyère - Paris 9eme

https://www.theatreonline.com/

Jusqu’au 27 avril 2019


 

Restaurant : UVA

Christian s’active en cuisine. Il garde en secret ses partitions dans sa tête et, avec quelques ingrédients, il est capable d’orchestrer à la minute un plat inédit ! Les saveurs et les odeurs de sa cuisine à tendance largement méditerranéenne sont parfaites à l’infini ! La création est son truc et il s’empresse d’aller servir à ses clients ce qu’il vient tout juste de préparer…
Les produits sont d’une qualité irréprochable et il nous fait des merveilles gastronomiques avec son grand cœur et son génial savoir-faire !

Son compère François, le pâtissier, fait de même et ce tandem bat son plein dans ce nouveau restaurant de Cannes qui fait salle comble midi et soir depuis son ouverture il y a seulement six mois

Noël Mantel, le célèbre chef de la Table 22 au Suquet veille sur une carte de vins d’exception, à petits prix, qui racontent de belles histoires de cépages et de terroirs aux disciples modérés de Bacchus !

Uva qui désigne en Ligurie  « celui qui foule le raisin », une adresse incontournable  située dans le carré d’or à Cannes pour tous les amateurs de très bonnes tables !

13 rue de la république
06400 Cannes -  04 93 68 57 01

https://www.facebook.com

http://www.restaurantmantel.com


 

Restaurant : Le Celadon

Le restaurant de l’hôtel Westminster est un trésor de plus dans le quartier de la haute joaillerie à Paris. Ce lieu cosy vient tout juste d’accueillir un nouveau chef, Ludovic Bonneville, qui oeuvrait à l’hôtel Warwick de la rue de Berri…

Des souvenirs heureux ressurgissent en ma mémoire ayant conseillé dans les années 90 de nombreux grands chefs d’entreprises à mieux manger et à mieux lutter contre le stress dans ce palace du 8ème arrondissement…

Le menu découverte de la semaine est une aubaine !  J’ai dégusté le ceviche de dorade et avocat jus de céleri en entrée, le filet de maquereau écrasée de pommes de terre aux agrumes pour suivre et la tarte citron Yuzu, éclats de meringue, suprême de citron vert et jaune en dessert.

Alain, le maître d’hôtel et le responsable de ce sublime endroit vous donnera le meilleur de lui-même pour que vous puissiez passer un moment inoubliable dans l’ancien hôtel particulier de celui qui allait devenir, en son temps, le Duc de Westminster, palace depuis 1905 qui a largement conservé la touche de l’élégance britannique de l’époque !

https://www.leceladon.com

Hôtel Westminster 13 rue de la paix – Paris 2ème


 

Beau Livre : Dictionnaire amoureux de Venise

 

Voici la période du Carnaval qui va battre son plein et cela m’invite à me replonger dans les pages de ce magnifique dictionnaire !

Je l’ai déjà lu plusieurs fois mais, chaque année, je recommence…

Cette nourriture m’est nécessaire avant de retourner dans cette cité où le temps, pour moi, s’arrête un tant soit peu..

L’écrivain aime dire qu’ « Au fond, c’est la ville du Saint Esprit » et qu’ « Elle n’est que lagunes, lacunes, pleins absolument pleins, vides aussi pleins que ces pleins. Elle respire, elle bat, elle s’annule, elle est modelée sur un souffle ».

Je voudrai partager avec vous ce bonheur d’aimer Venise, cette Vénus hors du commun !

Alors, il faut ouvrir cet ouvrage un jour où vous aurez un moment…

 

Dictionnaire amoureux de Venise (version illustrée) de Philippe Sollers  - Editions Plon Flammarion

http://www.philippesollers.net/dictionnaire-amoureux-de-venise.html


 

RESTAURANT : MAKOTO AOKI

Ce soir-là, Makoto Aoki m’avait préparé un succulent dîner à la française sublimé, comme il sait si bien le faire, par son extrême sensibilité qui fonde la valeur inestimable de ce grand chef japonais .....L’automne s’est installé au 19, rue Jean Mermoz chez mon cuisinier préféré de la Capitale…

En entrée....  la crème de topinambour, au goût subtil de céleri rave, de cœur d’artichaut et de châtaignes, s’équilibrait à la perfection avec les chips qu’il avait confectionnées avec ce même légume oublié.

Le carpaccio de bar accompagné d’un « tartare acidulé d’épinards et de petits oignons confits, une merveille en mon palais, bien en accord avec la saison.
Le Saint-Pierre avec son suc de cuisson, girolles et potimarron vous laisse deviner la façon dont je me suis régalé !

Son pain perdu aux marrons entiers, crème du même fruit, sorbet réalisé avec les dernières pêches blanches, coulis de fraises : la fin de l’été amorçait des saveurs plus hivernales…

Un vin de Chinon d’exception, parfum légèrement fumé, compotée de fruits bien mûrs à chair blanche, notes de pâte de coing me confortait dans ce conte gustatif !

Merci une fois de plus Makoto !

Retrouvez Makoto Aoki dans le film de Serge Leautier

https://makoto-aoki.


 

Livre :  Bilan de faillite

Dans cet humble ouvrage, Régis Debray, reste fidèle à lui-même. Ici, le Père donne des conseils au Fils pour l’aider à s’orienter dans sa vie future. Il lui dresse un constat peu réjouissant de la société d’aujourd’hui.

Tout en gardant son humour, il le prévient : « transmettre aux suivants pour qu’ils fassent mieux que nous et ne recommencent surtout pas ».
Il y a eu des idéaux qui ne se réaliseront jamais « Que le siège des Nations Unis quitte New York pour Jérusalem. »
Il l’éclaire : « il y a d’abord le fric qui est immortel », « On ne nous avait pas prévenus que les footballeurs deviendraient des demi-dieux ».
Un regret ? : « … les rêves les plus longs à mourir sont ceux qui nous ont le plus longtemps fait vivre ».
Et surtout il cite cette phrase de Paul Morand : « Les écrivains ne réussissent leurs livres que dans la mesure où ils ont raté leur vie ».
Un constat de lui-même, pour lui-même, pour nous-mêmes. Un livre à lire vite pour tout comprendre avant qu’il ne soit trop tard….

http://www.gallimard.fr